Promouvoir une agriculture plurielle et durable

Les attentes vis-à-vis de l’agriculture et des produits agricoles évoluent. Dans ce contexte, Le Gouessant s’engage pour une agriculture plurielle et durable qui correspond aux choix alimentaires de chacun, assure la pérennité de nos adhérents et la satisfaction de nos clients.

Acteur majeur de l’Agriculture Biologique et précurseur dans les productions alternatives, le Groupe est historiquement orienté vers la diversité des agricultures et des modèles de production : conventionnel, label, plein air, fermier, bio…

Les agriculteurs peuvent ainsi effectuer de véritables choix de production performants et durables. Le partage d’expertises, les démarches d’échanges, la proposition de débouchés nouveaux induisent une dynamique permanente de progrès.

Télécharger la DPEF

Déclaration de Performance Extra-Financière Télécharger

Plus de 30 modèles de production

Le Groupe Le Gouessant s’engage dans l’agriculture plurielle et durable en proposant à chaque éleveur une solution adaptée à sa situation et à son choix de production. La pertinence de chaque projet est évaluée sous l’angle de sa faisabilité technique, environnementale et économique, en intégrant la capacité des consommateurs à acheter les produits à un prix rémunérateur. Une véritable articulation entre les équipes des différents modes de production permet d’accompagner les choix de conversion vers l’Agriculture Biologique mais aussi les choix de transition agricole, en végétal comme en animal.

Lutter contre le gaspillage alimentaire en élevage

Présentation des aliments, stricte couverture des besoins de chaque espèce ou individu… Le Gouessant cultive son savoir-faire en nutrition animale pour renforcer la lutte contre le gaspillage alimentaire en élevage.

Afin que les animaux trient le moins possible, Le Groupe a pris l’initiative d’investir dans des outils industriels pour proposer à chaque espèce l’aliment le plus adapté à sa physiologie (caractéristiques organoleptiques). L’objectif est de limiter le gaspillage alimentaire et de s’assurer que chaque animal mange ce qui lui est qualitativement nécessaire.

Le Groupe Le Gouessant investit en recherche et développement pour progresser sur la connaissance fine des besoins nutritionnels de chaque espèce. Nous travaillons notamment sur les besoins spécifiques en protéines et plus particulièrement en acides aminés.

Depuis 2016, Le Gouessant expérimente l’alimentation de précision en élevage de porcs dans une ferme pilote : collecte 24h/24 des données d’élevage à l’animal (poids, consommation d’aliment…).
En élevage de vaches laitières, le Groupe déploie depuis 2018 une solution numérique « Aunéor » permettant d’améliorer la nutrition des animaux en s’appuyant sur les données relatives aux caractéristiques de la production laitière.

Accompagner les agriculteurs pour faire mieux avec moins

Pour pérenniser les activités agricoles, il est important de les considérer sous l’angle de l’agro-écologie en combinant les performances économique, environnementale, sanitaire et sociale. Cela se traduit par l’application de différentes actions permettant de « faire mieux avec moins » et de participer aux plans d’avenir de l’agro-écologie. La Coopérative s’engage auprès des agriculteurs en devenant acteur et animateur de groupes de progrès axés sur la réduction des intrants.

Dans les élevages, les actions au quotidien reposent sur 4 axes :
• Améliorer les conditions d’élevage par un suivi zootechnique et sanitaire rapproché
• Limiter la sensibilité digestive des animaux par une alimentation adaptée
• Développer, en étroite relation avec les vétérinaires en charge du suivi des élevages, des solutions préventives et alternatives aux antibiotiques : solutions nutritionnelles, phytothérapie, homéopathie
• Former les éleveurs à la détection des premiers signes d’alertes de maladie ou de mal-être animal

• Intervenir plus finement selon les besoins précis des plantes, à travers des outils de test et de diagnostic
• Intervenir mécaniquement, à travers la proposition de pratiques alternatives telles que le désherbage mécanique
• Déployer des règles de bonnes pratiques culturales pour limiter certaines maladies
• Préconiser des solutions de bio contrôle

Formés à l’approche globale de l’exploitation, nos conseillers environnement proposent des leviers de renforcement des actions écosystémiques des exploitations.
Les conseils portent sur les actions du quotidien mais aussi sur la stratégie d’exploitation sur l’année culturale, et à plus long terme sur les projets structurants comprenant la prise en compte des bâtiments existants.
L’approche écosystémique se différencie d’une approche filière comme le montre le schéma suivant. Cette approche systémique permet aux agriculteurs de profiter des effets bénéfiques qu’offre la nature.

Améliorer l’empreinte environnementale des exploitations agricoles

Un accompagnement sur l’amélioration de l’empreinte environnementale de leur exploitation est proposé aux agriculteurs. Il cible les enjeux individuels de chaque exploitation mais aussi les enjeux de territoire tels que la préservation de l’eau et l’approvisionnement en énergie.

Les équipes environnement et agroenvironnement combinent leurs connaissances afin d’apporter les conseils adéquats à chaque agriculteur au travers des projets « structurants », en lien avec la réglementation « installation classée », mais aussi au travers des actions quotidiennes pour la fertilisation et le traitement des végétaux.
Des pratiques d’excellence sont conseillées sur les bassins versants à enjeux tels que les « algues vertes ». Ces pratiques vont au-delà de celles habituellement mises en oeuvre. Elles ont été sélectionnées afin de pouvoir répondre aux enjeux spécifiques et locaux. Ainsi, concernant la lutte contre la prolifération des algues vertes, il s’agit entre autres de travaux sur le couvert (sols en culture ou en zone humide), l’alimentation de précision, le suivi des reliquats d’azote et de la fertilisation…

La valorisation des effluents comme fumure des plantes est privilégiée. Elle permet d’optimiser les richesses internes à l’exploitation et de limiter les intrants tels que les engrais minéraux. C’est un exemple d’économie circulaire efficace. En 2018, 100 % des agriculteurs adhérents ont valorisé leurs effluents.

En 2018, 6 maillages bocagers, 192 dossiers PAC et 12 études sur la santé des sols via le suivis des vers de terre ont été réalisés avec le concours des équipes Environnement et Agro-environnement.

Accompagner les éleveurs dans une démarche d’amélioration du bien-être animal

L’accompagnement des agriculteurs dans une démarche d’amélioration du bien-être animal est un impératif. Le Groupe Le Gouessant partage cette valeur, totalement intégrée dans notre volonté de promouvoir une agriculture plurielle et durable. Nous l’abordons dans une perspective rationnelle, à travers une démarche pas à pas d’amélioration continue.